Jacob, Jacob de Valérie Zenatti

Jacob Jacob

Jacob est l’oncle de Valérie Zenatti. A partir d’une photo trouvée elle retrace la parcours de cet oncle mort en Janvier 1940 dans l’Est de la France à la veille de la libération de Mulhouse.
On suit également le parcours de cette famille juive, native de Constantinople qui connaîtra la guerre d’Algérie, l’exode en France.
On a l’impression que le roman a été écrit d’un jet : les dialogues sont intégrés au texte, comme une narration, des pensées.
Au fil des pages on se sent embarqué, comme l’a été Jacob dans ce périple qui le menait à la guerre, eux que l’on avait empêchés de participer au début du conflit parce qu’il était juif et qui donnera sa vie, comme beaucoup d’autres pour libérer le pays.
Mourir à 19 ans, loin des siens, loin de son pays, la douleur de ses parents, de sa famille, lui qui avait une si jolie voix et de si jolis yeux.

Ciao

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.