Profanation de Jussi Adler-Olsen

PROFANATION

Carl Morck découvre sur son bureau le dossier d’une affaire vieille de 20 ans, jugée et dont le condamné purge sa peine en prison. Pourquoi ce dossier ressurgit-il. Avec l’aide d’Assad, son mystérieux assistant syrien et de Rose, une collaboratrice propulsée dans le département V, il va vite comprendre que les apparences ne sont pas ce qu’elles semblent être, qu’il ne s’agit pas que d’un seul crime mais que la liste est bien plus longue et qu’il ne s’agit pas de crimes ordinaires….. Il va être empêché de continuer son enquête par sa hiérarchie mais rien ne l’empêchera de mener celle-ci au bout d’autant qu’il semble que les familles les plus fortunées et influentes du pays soient concernées par ces assassinats.

Attention : une fois que l’on plonge dans le récit on ne le lâche pas. On connaît dès le début les protagonistes mais il règne un suspens impressionnant et les enquêteurs sont particulièrement attachants par leurs faiblesses mais aussi leur mystère surtout en ce qui concerne Assad. Mais Rose aussi, l’élément féminin de l’équipe donne une touche d’humour et de franc parler qui réchauffe un peu le climat glaçant de ce roman. Je pense que je lirais Miséricorde, le 1er roman précédent celui-ci avec le regret de connaître un peu la fin puisque l’on retrouve certains personnages ou ce qu’ils sont devenus dans cet opus.

Auteur à suivre.

Ciao

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.