Au-revoir Là haut de Albert Dupontel

AU REVOIR LA HAUT

J’avais hâte de voir l’adaptation cinématographique du roman de Pierre Lemaître, roman et auteur que je venais de découvrir et de voir ce que Albert Dupontel en avait transcrit tellement le récit est foisonnant, riche, épique et et …… (voir ici mon billet à ce sujet ICI). 

C’est chose faite hier soir et j’ai passé une belle soirée. Bien sûr je ne révélerai rien des intrigues, rebondissements, détails car je veux laisser au lecteur et spectateur le soin de découvrir ce magnifique film.

Je ne donnerai que mon avis sur l’adaptation du livre et de l’histoire. Et bien je préfère le roman et je conseille d’ailleurs de le lire (comme je l’ai fait) avant d’aller voir le film car un de mes reproches au film c’est d’avoir fait des ellipses (pour moi importantes) par rapport à l’oeuvre initiale. Bien sûr vu l’ampleur du récit, ses personnages, leurs caractères et actions, tout était difficilement transposables mais ils donnaient au récit toute sa richesse, tout son charme.

Le film est compréhensible, l’histoire se tient, bien sûr, malgré tout mais pour la lectrice, que je suis, j’ai été un peu frustrée car j’aurai aimé voir certains thèmes du livre abordés… Et puis la fin a été modifiée, avec l’accord de Pierre Lemaître je crois, mais cela donne un petit côté convenu, attendu, fleur bleue qu’il n’y avait pas dans le récit où la fin est un coup de poing, une déflagration.

La mise en scène est époustouflante, rapide, vive, les acteurs magnifiques en particulier Nahuel Perez Biscayart, que j’avais déjà apprécié dans 120 Batttements par minute,  dans un rôle tout en regard, émotion et gestuel, Albert Dupontel, Laurent Lafitte en « ordure » immonde, Niels Arestrup tout en retenue, présence, douleur….. Emilie Dequenne, douce, sensible mais déterminée et tous les autres.

Décors magnifiques de Paris au début du 20ème siècle, une petite réserve sur les décors de combat et du Maroc qui m’ont vraiment paru artificiels. Costumes et accessoires rendent bien l’ambiance du livre.

Il faut aller le voir, vous allez prendre pleins d’émotions, passer du rire aux larmes, les dialogues sont savoureux, les sentiments forts, c’est flamboyant comme l’est le roman.

« AU REVOIR LÀ-HAUT » Réalisé par Albert DUPONTEL

Ma note : ♥♥♥♥

Ciao

 

2 réflexions sur “Au-revoir Là haut de Albert Dupontel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.