Les Petites Victoires d’Yvon Roy

LES PETITES VICTOIRES

Un roman graphique qui m’a encore interpellée par son titre mais aussi par sa couverture. Quel joli tableau que cet homme et cet enfant qui se regardent doit dans les yeux. Tout est dit et l’on sent déjà la complicité de deux êtres…. Pas besoin de lire la 4ème de couverture, ce livre je le prends et j’ai bien fait.

Marc, dessinateur et narrateur, et Chloé s’aiment, décident d’avoir un enfant et un petit garçon arrive : Olivier. Très vite ils comprennent qu’il est différent, indifférent ou exubérant dans ses relations aux autres, à la vie.

Le diagnostic tombe : Olivier est autiste.

De consultations en rendez-vous leur couple ne résiste pas mais l’amour pour leur fils va leur permettre d’aller au-delà, de rester complices pour le bien de l’enfant. Marc, choqué parfois par les méthodes qui leur sont proposées, va finalement mettre en place des « petites choses », simples, de bon sens et d’observation afin d’aider Olivier à progresser, à s’ouvrir au monde et à communiquer.

Tout ne sera pas facile, il faudra de la patience, de l’obstination, le chemin serait fait d’avancées, d’étapes, de reculs, d’erreurs mais surtout beaucoup de progrès, petit à petit. Chaque parent apporte à sa manière et suivant ses compétences et aptitudes des techniques pour gérer les situations parfois difficiles.

Ils accepteront de revenir parfois vers des professionnels, des vrais, pour résoudre certains troubles, avec humilité et bienveillance.

Des illustrations simples, au trait noir,expressives, sur leur vie de tous les jours, parfois avec de la violence où l’on ressent désarroi et questionnement, de l’humour et de la dérision sur soi-même mais surtout avec beaucoup de douceur et d’amour.

Marc observe, il essaie de comprendre, de se mettre à la place de son enfant, il fait preuve de bon sens et de réflexion mais surtout il aime profondément celui-ci et ne pense qu’à son intérêt.

Il affronte le regard extérieur, l’incompréhension parfois mais surtout il se concentre sur Olivier, un job à plein temps et à part quelques amis le but de son existence, au détriment de sa vie amoureuse quasi nulle.

On est bouleversé par les progrès, pas à pas, par la grande complicité silencieuse qui règne entre ces deux êtres et les unit au fil des pages et des années. Marc n’est pas un professionnel ce n’est qu’un père qui a décidé de prendre son fils par la main et de l’aider à franchir les barrières de son handicap et ces propres barrières en faisant preuve d’imagination et de créativité.

C’est tout cela, les Petites Victoires, pas un livre de remèdes miracles sur l’autisme, non simplement, en fin de compte, un témoignage d’un papa qui raconte son long chemin, ses victoires, ses obstacles, ses peurs à lui mais aussi à son fils et la formidable équipe qu’ils forment avec l’aide de sa femme, toujours présente et complémentaire.

Ma note : ♥♥♥♥

Ciao

 

Une réflexion sur “Les Petites Victoires d’Yvon Roy

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.