La mise à nu de Jean-Philippe Blondel

LA MISE A NU

Résumé

Louis Claret est un professeur vieillissant qui habite en province. Séparé de sa femme depuis quelques années, ses filles vivant désormais des vies très différentes de ce qu’il avait imaginé, il se laisse bercer par le quotidien. C’est sans réfléchir et pour remplir une soirée bien vide qu’il se rend au vernissage d’une exposition de peintures d’Alexandre Laudin – un ancien élève, jadis très effacé mais devenu une célébrité dans le monde artistique. Il ne se figure pas un seul instant à quel point ces retrouvailles avec Laudin vont bouleverser sa vie.

Ma lecture

Qui est-on réellement  ? Qu’a-t-on fait de sa vie ? Comment sommes-nous perçus par les autres ? Tels sont les grands thèmes de ce récit. Pris dans son quotidien Louis avance, entre son poste de professeur et sa vie routinière, ses filles maintenant mènent leurs vies, solitaire mais sans être misanthrope mais pas loin, une routine s’est installée et à l’occasion d’un vernissage où il se force à aller, un de ses anciens élèves va lui permettre de mieux se connaître, de faire un bilan de sa vie, de se souvenir des moments charnières qui l’ont construits :  douloureux, émouvants, quand il les regarde avec son regard d’adulte de 58 ans. On oublie parfois qui on a été.

Il y a dans ce court roman beaucoup de sincérité, une mise à nu du narrateur : les couches une à une tombent, révèlent un homme différent de ce qu’il est devenu, cet élève, dont il se souvient à peine, va lui servir de révélateur mais aussi de déclencheur.

Un bilan de l’âge mâture où l’on jette un coup d’oeil dans le rétroviseur, afin de savoir si la route correspond à ce que nous envisagions, à ce que nous rêvions. Il est encore temps, il n’est jamais trop tard.

Je me suis sentie proche du narrateur  :  retrouver les événements ou les personnes cruciaux qui ont été à l’origine de choix, les nôtres ou ceux qui nous ont été imposé, l’analyse que l’on fait avec le recul sur certains évènements.

Il arrive un jour où vos enfants ne peuvent plus être vos interlocuteurs privilégiés. Trop d’enjeux. Trop d’angoisses. De frustrations accumulées. D’amour maladroitement exprimé.(p53)

J’ai lu il y a quelques temps le Le Groupe de cet auteur que j’avais beaucoup aimé et j’ai eu très envie de découvrir ce nouveau roman. Très impliqué dans la littérature, par amour, par goût de la transmission aussi sûrement, l’auteur avec une écriture fluide, délicate, précise arrive à nous faire entrer dans son univers, car je pense que le personnage est fortement inspiré par son ressenti :

Ma passion pour les livres et les mots qui enflent, pénètrent la peau, font battre les veines sur les tempes et assèchent la gorge en quelque phrases.(p15)

Le roman est découpé en 5 parties : 5 couleurs qui vont se révéler à la toute fin. L’enseignement d’un côté, l’art de l’autre, l’homme mûr, la jeunesse, l’expérience et la découverte, le visage public mais aussi le visage caché, ce que l’on est vraiment, que l’on dissimule parfois, mais ces deux hommes vont se révéler, se découvrir, être le révélateur de l’autre et leur permettre de décider de ce qu’ils feront du reste de leur vie.

Il a répondu que même quand nous nous dévoilons, nous ne sommes pas entièrement nus. Chacun a encore droit à sa part d’ombre, non ? (p122)

La fin est un peu frustrante mais à chacun de s’imaginer la sienne. J’ai aimé mais il y a beaucoup des métaphores, des clichés un peu trop attendus ce qui au fil de la lecture m’a un peu déçue et gênée dans le sens où je les sentais arriver mais un bon roman malgré tout. Un auteur que je vais continuer à suivre.

Mon avis : ♥♥♥/♥

Ciao

 

 

Une réflexion sur “La mise à nu de Jean-Philippe Blondel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.