L’étrange disparition d’Esme Lennox de Maggie O’Farrell

L'ETRANGE DISPARITION D'ESME LENNOX

Résumé

Entre l’Inde et l’Écosse, des années 1930 à nos jours, l’histoire déchirante d’une femme enfermée, rejetée de la société et oubliée des siens.
Un roman d’une beauté troublante, où s’entremêlent des voix aussi profondes qu’élégantes pour évoquer le poids des conventions sociales et la complexité des liens familiaux, de l’amour à la trahison.
A Édimbourg, l’asile de Cauldstone ferme ses portes. Après soixante ans d’enfermement, Esme Lennox va retrouver le monde extérieur. Avec comme seule guide Iris, sa petite-nièce, qui n’avait jamais entendu parler d’elle jusque-là.
Pour quelle étrange raison Esme a-t-elle disparu de la mémoire familiale ? Quelle tragédie a pu conduire à son internement, à seize ans à peine ?
Toutes ces années, les mêmes souvenirs ont hanté Esme : la douceur de son enfance en Inde, le choc de son arrivée en Écosse, le froid, les règles de la haute bourgeoisie et, soudain, l’exclusion…
Comment sa propre sœur, Kitty, a-t-elle pu cacher son existence à ses proches? Et pourquoi Iris se reconnaît-elle tant dans Esme ? Peu à peu, de paroles confuses en pensées refoulées, vont ressurgir les terribles drames d’une vie volée…

Ma lecture

J’ai lu en Mai 2017 un roman de cette auteure Cette main qui a pris la mienne et j’avais eu un coup de coeur pour l’histoire mais aussi l’écriture. J’aime bien suivre un ou une auteur qui m’a plu pour voir si la magie opère à nous. Bingo et alors là encore plus fort. Je n’ai eu de cesse que d’arriver à la fin du récit (à 2 heures du matin) car cette histoire m’a beaucoup émue, touchée, même s’il s’agit d’un roman non basé sur une histoire vraie bien que je pense que ce genre d’histoire a du se produire…..

Epigraphes

Je n’aurais pas pu devoir mon bonheur à un tort, à une injustice causés à autrui…. Quelle sorte de vie pourrions-nous construire sur de telles fondations ? 

Edith Wharton

Un oeil clairvoyant voit dans une grande Folie 

Une divine Raison

 Trop de Raison – et c’est l’extrême Folie – 

Cette règle prévaut

Dans ce domaine comme en Tout –

Consentez – et vous êtes sain d’esprit –

Contestez – et aussitôt vous êtes dangereux –

Et mis aux fers – 

Emily Dickinson

Comment réagir quand vous apprenez que votre grande-tante dont vous ignorez totalement l’existence, est internée depuis 61 ans, que l’asile va fermer et que vous êtes curatrice de cette personne et devez prendre une décision sur son sort. Mais ce n’est que le début de l’histoire car plus on avance dans l’histoire et plus les révélations et découvertes se révèlent à Iris, jeune femme moderne, libre qui verra ses certitudes bouleversées.

Pourquoi Esme s’est-elle retrouvée internée pendant 61 ans 5 mois et 4 jours, car Esme a compté et est-elle réellement folle,  pourquoi son existence a totalement été effacée de l’histoire de la famille, pourquoi ????

Pour comprendre il faut lever un à un tous les mystères qui entourent Esme : pourtant Kitty la soeur d’Esme est toujours là sans être là, atteinte de la maladie d’Alzheimer, ses souvenirs s’entremêlent mais veut-elle se souvenir. A-t-elle vraiment tout oublié ? Par petites touches, Iris cherchera à comprendre Esme,  qui parait si inoffensive et celle-ci va sûrement l’aider à faire le point sur sa vie, ses envies, ses buts.

Nous ne sommes que des vaisseaux par lesquels circulent des identités (…) on nous transmet des traits, des gestes, des habitudes, et nous les transmettons à notre tour. Rien ne nous appartient en propre. Nous venons au monde en tant qu’anagrammes de nos ancêtres. (p115)

Dans ce récit il est question des femmes, de leur place, de leur éducation. Leur destin était tout tracé et si vous étiez rebelle ou aspiriez à autre chose les sanctions pouvaient changer le cours de votre existence pour peu qu’un événement, indépendant de vous, vienne tout perturber, comme pour Esme (de son vrai prénom Euphemia).

Récit d’un seul tenant où les 3 femmes : Esme, Kitty et Iris vont prendre la parole à tour de rôle : pour les deux premières au fur et à mesure des souvenirs qui remontent : les lieux :l’Inde où elles sont nées et où Esme vit un drame, puis en Ecosse où la famille va s’installer près d’une grand-mère pas très aimante, avec des parents ne se préoccupant pas de cette enfant qui ose s’affirmer, demander un autre destin. Kitty, petite fille modèle, rêvant mariage, enfant, conforme aux souhaits de la famille mais qui verra ses plans chamboulés et Iris, femme indépendante mais n’est-ce pas pour se voiler la face sur ses vrais désirs.

Au début il faut prendre ses marques, se repérer pendant quelques paragraphes entre les 3 narrations mais très vite on se doute que quelque chose ne va pas. La jeune femme veut comprendre : la folie n’est-elle pas qu’un alibi….. un alibi de 61 ans, d’oubli, de douleur et de rupture.

Car elle suivra cette main, l’accompagnera dans le blanc, la foule, le couloir et plus loin encore. (p231)

C’est bien écrit, le sujet et l’intrigue sont parfaitement maîtrisés, même si j’ai trouvé au début que les prénoms des femmes revenaient très souvent mais au fil des pages cela disparaît et les paroles de chaque femme sont identifiables simplement par leur façon de parler, de penser, leurs souvenirs.

Je ne veux rien vous révéler de plus car cela retirait à l’intrigue mais je suis passée par tous les sentiments : révolte, colère, émotion. On comprend qu’il ne faisait pas bon être femme il y a moins d’un siècle ou l’on pouvait se voir voler sa vie, uniquement par une simple décision, être oubliée, inexistée même aux yeux de ses plus proches. Combien se sont retrouvés dans des asiles psychiatriques, uniquement pour sauver les apparences.

Mon avis : ♥♥♥♥/♥ COUP DE COEUR

Ciao

 

6 réflexions sur “L’étrange disparition d’Esme Lennox de Maggie O’Farrell

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.