Tombée des nues de Violaine Bérot

TOMBEE DES NUES

Résumé

Je vais vous raconter monsieur, ça a eu lieu dans la nuit du lundi au mardi, très tôt, vers 2 heures du matin, même cette date du 29 février est étrange vous ne trouvez pas, un jour qui n’existera plus pendant 4 ans, on voudrait gommer les traces on ne ferait pas mieux, ça se passe donc cette nuit-là et nous on ne se doute de rien, comment voulez-vous que nous puissions nous douter d’une chose pareille, et il ne faut pas compter sur ce grand benêt de Dédé pour informer le village, oh non, en dehors de ses vaches on se demande bien ce qui peut l’intéresser celui-là.

Ma lecture

Je me suis dit : je vais attendre demain pour mettre le billet mais je ne résiste pas à l’impatience que j’ai de vous parler de ce petit roman que j’ai lu dans le cadre du Comité de lecture Adultes….. Voilà pourquoi je lis pour découvrir des petites pépites dont personne ne parle, qui n’ont l’air de rien et pourtant.

Une femme, éleveuse de chèvres accouche seule dans sa salle de bains. Personne n’a rien vu, même Baptiste son mari ne s’est douté de rien et pourtant ce 29 février va rester graver dans la mémoire de tous les habitants de ce petit village montagnard.

Oui vous allez me dire, c’est télescopé, tous les ingrédients sont là pour en faire une petite histoire à fond philosophique… Oui et non !

Commençons pas le non : une écriture originale : vous pouvez aborder le livre de deux façons : commencer par le chapitre 5 et suivre en prenant à la suite le chapitre indiqué à sa fin ou commencer par le début, normalement. Dans la première façon vous suivez un personnage dans ses pensées, dans la deuxième vous passez d’un personnage à l’autre au fil des 5 jours qui constituent le récit. Moi j’ai pris tout d’abord la première pour comprendre l’originalité puis j’ai repris la manière traditionnelle afin de respecter la chronologie et passer de l’un à l’autre.

Ensuite c’est très représentatif d’une communauté : la commère amère mais que cette naissance va réveiller un événement où sa conscience a souffert, le voisin éleveur qui passer de ses vaches aux chèvres et qui fait le rapprochement en celles-ci et ce bébé qu’il a découvert dans la baignoire, la sage-femme qui ne peut s’empêcher de chercher le moyen d’aider ce couple, et puis Baptiste qui va se révéler un père extraordinaire.

Ensuite l’écriture : c’est frais, vivant, on retrouve le « parler » d’un petit village et ses « figures emblématiques » chacun racontant ce qu’il a vu, vécu de cette arrivée avec son passé, son présent, sa culture et son savoir, tout cela sans point, une succession de courtes phrases pleines de réalisme, d’humour parfois, de vécu dans un petit village rural, de tendresse et de douceur. On est jamais perdu car par la tournure des phrases, de la situation on sait très bien qui prend la parole et où l’on en est avec une petite part de mystère.

Pour le Oui : oui bien sûr c’est un peu facile, tout est beau tout est gentil mais au détour de certaines attitudes on retrouve une bonne observation de ce microcosme qui fait la vie d’un village (qu’il soit de montagne ou d’ailleurs) mais surtout de la compréhension de cette non-grossesse pour chacun : mère, père, grand-parents, sage-femme, de ce bébé qui arrive sans être annoncé. Il y a de l’amour, de la tendresse et une pointe de tension qui donne un juste équilibre.

Je l’ai lu d’une traite, j’ai passé un bon moment et cela fait du bien de trouver une oeuvre originale, une recherche d’écriture, de narration.

Je nous savais désormais indéfectiblement liés l’un à l’autre, elle était l’un de mes organes vitaux, l’éloigner de moi revenait à me vider de mon sang, j’avais enfin découvert ce que je cherchais vainement depuis si longtemps, la réponse à mes errements.(p131)

Livre lu dans le cadre du Comité de Lecture Adultes 

Mon avis : ♥♥♥♥

Editions Buchet.Chastel – 2018 – 160 pages

Ciao

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.