Le maître des livres – Tome 1 de Umiharu Shinohara

LE MAITRE DES LIVRES

À la bibliothèque pour enfant « La rose trémière » vous êtes accueillis et conseillés par Mikoshiba, un bibliothécaire binoclard célèbre pour son caractère bien trempé. Mais contrairement à ce qu’il peut laisser paraître, c’est un professionnel de premier ordre. Aujourd’hui encore, adultes comme enfants perdus dans leur vie viennent à lui en espérant qu’il leur trouvera le livre salvateur.

Ma lecture

Je ne lis que très peu de manga …. Un problème de lecture pour moi. Un livre que l’on lit à l’envers me pose un réel problème, je suis régulièrement perdu, je reprends parfois la lecture de gauche à droite etc….

Les seuls que j’ai pu lire et avec un immense plaisir sont ceux de Jiro Taniguchi

déjà parce qu’ils étaient dans un format pour moi traditionnel de lecture mais aussi parce qu’ils abordent des thèmes profonds qui m’ont touchée et que le détail des dessins est hallucinant.

J’ai été attiré par Le Maître des Livres car j’avais lu un article sur ce manga et moi dès que l’on me parle de livres, de bibliothèque, de lecture je craque.

Et bien je comprends que ce manga est un gros succès (je crois qu’il y a déjà 15 tomes). Oui d’accord, le bibliothécaire est assez colérique, bougon mais quel talent….. Il s’obstine à donner à chacun le livre qui lui correspond….  comme un sommelier donne le vin qui s’accordera le mieux à un plat ! Merveilleux et en plus il convertit des récalcitrants à plonger dans la lecture.

Cette bibliothèque « La Rose Trémière » est privée mais ouverte à tous, la propriétaire Mme Kotegawa va donner à Mikoshiba les moyens de créer la bibliothèque de ses rêves pour des raisons que je vous laisse, bien sûr découvrir.

J’ai beaucoup aimé le fond de ce manga : convaincre que chacun peut trouver dans une bibliothèque un livre qui est fait pour lui, quelque que soit le livre. Qu’un livre peut changer votre vie, donner des réponses, vous faire voyager ou vivre une aventure.

Dans ce premier tome Shusaku va entrer par hasard dans cette bibliothèque, il traîne sa vie de désillusion en bar, la première rencontre avec Mikoshiba sera explosive mais celui-ci va, grâce à un conte, faire plonger le jeune homme dans ses souvenirs, sur le sens de sa vie, sur la dérive de celle-ci et sur l’envie de devenir un homme respectable, ce qu’il est loin d’être.

J’ai aimé l’ambiance parfois un peu rock’n roll du lieu, les différents personnages qui soit y travaillent soit passent prendre un livre : la mère surprotectrice de son enfant, les bandes de gamins en recherche d’aventures etc…. mais c’est surtout Mikoshiba qui intrigue, qui interroge….. Il observe, il écoute, il râle mais il se trompe rarement sur le choix des livres qu’il propose même si parfois on est un peu surpris.

Je ne pense pas lire tous les tomes, mais c’est intéressant de découvrir d’autres styles de littérature, se rendre compte qu’il y a des sujets très intéressants qui y sont abordés, plutôt destinés aux adolescents mais la lecture n’a pas de barrière et pour ma part il m’arrive souvent de faire de jolies découvertes dans les rayons jeunesse et jeunes adultes.

Ce serait faire preuve d’une grande stupidité que de considérer comme débiles des œuvres que l’on n’a jamais lues ! (p8)

Faire preuve de curiosité, sortir de sa zone de confort, la lecture offre également cette opportunité, alors il faut en profiter.

Mon avis : 📕📕📕📕

Komikky éditions – Août 2014 – 192 pages

Ciao

 

Publicité

Une réflexion sur “Le maître des livres – Tome 1 de Umiharu Shinohara

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.