Danser au rythme des saisons de Rebecca Edimo Di Giusto

Arrivée à l’automne de sa vie, Françoise se remémore, ses bonheurs, ses peines.
DANSER AU RYTHME DES SAISONSSouvenir familial, sur quatre générations de femmes, liées par un secret de famille et souvenir d’un amour qui la conduira au bout du monde ! Mais le chemin de la passion et de la liberté sera semé d’embûches : pertes, revers, désillusions…
Tabou, deuil, divorce, maladie, psychologie mais aussi amour, amitié, courage, positivisme, espérance… transforment ce récit littéraire en roman sociologique, teinté d’événements historiques en filigrane et d’une promesse d’évasion et de dépaysement, sur fond de nature australienne et autres îles du Pacifique.

Pourquoi j’ai choisi ce livre 

Contactée par l’auteure sur les réseaux sociaux, elle me propose la lecture de son roman. J’ai accepté en doutant un peu que ce soit un livre qui corresponde à mon univers de lecture…..

Ma Lecture

Quand un(e) auteur(e) me contacte pour découvrir son roman (ou autre) je précise toujours que je le fais en toute honnêteté. Il (ou elle) accepte ou pas. Une lecture est très personnelle : à la fois par notre univers, par ce que l’on recherche et attend de celle-ci, mais aussi par notre passé de lectrice.

Je ne remets pas en cause l’auteur(e) mais simplement mon avis sur cette lecture. Je ne suis pas critique littéraire, je suis lectrice, passionnée certes, mais mon avis ne donne que mon ressenti, mes émotions et remarques.

Pour cette lecture, j’ai très vite eu confirmation que je m’engageai dans un récit qui allait être compliqué pour moi. Je m’explique.

L’auteure commence par nous raconter comment elle a été amenée à s’installer en Australie, sa rencontre avec Françoise qui tient des chambres d’hôtes et qui va très vite devenir son amie et lui confier le récit de sa vie qui tourne autour d’un secret.

L’idée de départ peut être intéressante mais l’écriture est foisonnante, il y a des répétitions, les phrases sont parfois assez alambiquées et surtout Rebecca Di Giusto veut aborder trop de sujets dans son roman : histoire familiale mais aussi ses sensations sur les pays, ses descriptifs, ses remarques sur les habitudes locales etc… et puis des remarques sur la psychanalyse, la religion, des descriptions de lieux ressemblant à des guides touristiques, des événements de sa propre vie, et le récit de Françoise qui s’éternise sans compter les introductions sur le propre séjour de la narratrice (l’auteure).

Elle s’attache aux situations financières de ses personnages, en faisant un élément prédominant pour leurs vies …. détaille leurs physiques,   leurs habitudes . Et puis que de personnages …. et comme elle retrace la généalogie de chacun et chacune, on se perd, on a beaucoup de mal à s’y retrouver.

Je ne m’attarderais pas sur les fautes de français et d’orthographe, je comprends qu’en étant auto-édité on n’a pas forcément un correcteur, un conseiller mais l’écriture et la construction du récit (en quatre saisons) m’ont perdue. Je ne me suis pas attachée aux personnages, je ne ressentais aucune émotion, je les perdais parfois en route, je n’avais que peu d’intérêt pour l’histoire car à force de détails sur les boissons, les intérieurs de maison, la nature etc…. je perdais parfois le fil du récit.

Et puis l’auteure mêle au récit ses propres idées avec des prises de position assez fortes (même parfois, si on ne le ressentait pas assez les mots sont en caractères gras) et je dois avouer que cela m’a perturbée.

Je pense, mais ce n’est que mon humble avis, que l’auteure devrait déjà définir plus précisément les contours de ce qu’elle veut écrire : un roman, un guide spirituel  ou un guide touristique, alléger son écriture, l’épurer.

J’ai trouvé ma lecture assez laborieuse et lorsque j’ai découvert « le secret familial » je me suis dit …. Tout cela pour ça. Je ne m’étendrais pas plus, je n’aime pas avoir un avis si négatif mais ce n’est que mon avis.

📕

Editions Spinelle – Février 2019 – 256 pages

Ciao

4 réflexions sur “Danser au rythme des saisons de Rebecca Edimo Di Giusto

  1. J’ai reçu récemment un livre de cette manière, et je sais qu’il ne me plaira pas, que ce n’est pas du tout mon genre littéraire. Je ne vais donc pas le lire… Je n’avais rien demandé, il est arrivé tout seul dans ma boite aux lettres. Moi qui ne reçois quasiment jamais de SP, j’étais étonnée.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.