Les beaux étés Tome 5 – La fugue de Zidrou & Jordi Lafebre

LES BEAUX ETES 5La fin de l’année 1979 approche doucement. Les Faldérault ne peuvent pas dire qu’ils en gardent un bon souvenir : Madeleine déteste aussi bien son travail de vendeuse de chaussures que la femme qui l’a engagée, cette pingre de Delmotte, et Garin a proposé à Pierre de reprendre la série « Zagor », celle-là même que Pierre ne peut décidément plus voir en peinture ! Bref, il est vraiment temps que l’année se termine ! Pour se changer les idées, les Faldérault décident de fêter Noël au soleil ! Néanmoins, toute la petite famille ne sera pas de la partie puisque Julie-Jolie reste à la maison pour préparer ses examens. Ce n’est pas non plus du goût de Louis qui avait prévu d’assister au concert de Pink Floyd à Londres et dont les plans sont bouleversés à la dernière seconde. Les voilà donc partis pour des vacances qui s’annoncent mouvementées… surtout lorsque Louis décide de fuguer en cours de route…

Ma lecture

Je guette toujours à la bibliothèque l’arrivée des vacances d’un nouvel album de Zidrou et en particulier un de la série Les Beaux Etés….. Je savais, grâce à des chroniques ici et là, qu’un nouvel album était sorti et qu’il parlait non pas des vacances d’été mais cette fois-ci des vacances d’hiver.

Noël 1978 – Toute la famille Falderault craque : Madeleine ne supporte plus de travailler dans le magasin de chaussures, Pierre a une décision importante à prendre, Julie entame ses révisions d’examens, Nicole a un nouvel amoureux, il n’y a que Pépette et Louis qui sont heureux : Louis a des places pour assister à un concert des Pink Floyd à Londres et Pépette cuisine……

Alors quand tout va mal que fait-on chez les Faldereault…… on charge Melle Esterel et on part à la recherche du soleil. Certains trépignes de joie, d’autres ronchonnent……

L’album se termine par un petit conte de Noël qui tourne autour de la maison et de Melle Esterel, élément capital et indispensable à la famille.

J’ai un peu moins aimé cet album même si j’apprécie toujours autant les illustrations et les personnages mais j’ai trouvé que dans celui-ci, est-ce l’effet du manque de chaleur et de soleil, l’histoire devenait un peu répétitive. Je m’explique : à force de mettre un obstacle au bon déroulement des vacances (quand ce n’est pas plusieurs) dans chaque tome, on se doute très vite que rien ne va se passer comme prévu. Il y aura des rencontres, des peurs, des joies et puis le retour à la maison avec des surprises.

Cela reste malgré tout très agréable et divertissant, avec le temps les personnages évoluent en particulier les enfants, leurs caractères s’affirment, s’affrontent mais l’ambiance familiale reste toujours au beau fixe (même en hiver)….. En datant chaque épisode dans le temps, à la lecture nous reviennent des accessoires, des chansons et on se retrouve à avoir l’air dans la tête et à fredonner avec eux (l’Avventura ça vous parle…..).

L’année 1979 s’annonce comme l’année des changements pour la famille Faldérault….. Cela promet et j’espère que le prochain m’emportera avec eux dans leur douce folie, que dis-je folie, c’est finalement une vie de famille belge, certes un peu déjantée, même rudement sympa.

LES BEAUX ETES 5 1

📕📕📕

Editions Dargaud – Novembre 2018 – 54 pages

Ciao

Publicité

5 réflexions sur “Les beaux étés Tome 5 – La fugue de Zidrou & Jordi Lafebre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.