Nymphéas noirs de Cassegrain-Duval-Bussi

NYMPHEAS NOIRS.jpgRésumé

Dans le village de Giverny, où Claude Monet peint quelques-unes de ses plus belles toiles, la quiétude est brusquement troublée par un meurtre inexpliqué. Tandis qu’un enquêteur est envoyé sur place pour résoudre l’affaire, trois femmes croisent son parcours. Mais qui, de la fillette passionnée de peinture, de la séduisante institutrice ou de la vieille dame calfeutrée chez elle pour espionner ses voisins, en sait le plus sur ce crime ? D’autant qu’une rumeur court selon laquelle des tableaux d’une immense valeur, au nombre desquels les fameux Nymphéas noirs, auraient été dérobés ou bien perdus.

Quand la passion se mêle à l’art en un jeu de miroirs, Michel Bussi nous emporte dans un tourbillon d’illusions et de mystère, merveilleusement retranscrit par Fred Duval et mis en lumière par Didier Cassegrain, dont les atmosphères évanescentes rappellent l’empreinte impressionniste.

Ma lecture

Un roman graphique que j’ai choisi de lire principalement pour le lieu de l’action Giverny que je rêve de découvrir en vrai un jour et Monet bien sûr. Ne lisant pas les romans de Michel Bussi, pour moi c’était une totale découverte de l’histoire et non pas de savoir comment avait été faite l’adaptation graphique.

Je vais distinguer l’histoire des illustrations. Commençons donc par l’histoire : une enquête suite à la découverte à Giverny du corps d’un homme connu de tous, Jerôme Morval, médecin possédant une belle demeure dans le village, réputé comme coureur de jupons et amateur d’art.

Nous suivons l’enquête menée par les deux policiers Laurent et Silvio et je dois avouer que la présentation du récit est intéressante : trois femmes : une vieille, une jeune et une enfant : la méchante, la menteuse et l’égoïste…… Pour le reste je vous laisse découvrir…..

Cette présentation m’a intriguée et je me suis plongée dans cette lecture sans à priori mais au fil des pages, j’ai eu un peu de mal à suivre, à comprendre, les relations entre les différents personnages pour finir avec la résolution qui m’a obligée à revenir en arrière pour comprendre réellement qui est qui, quand, où et comment.

Par contre j’ai beaucoup aimé le climat installé par les illustrations surtout ceux des paysages, de la nature, tout à fait dans l’esprit des impressionnistes, donc du lieu et de Claude Monet, propriétaire et auteur des nymphéas, un ensemble de 250 toiles peintes et les noirs, les derniers, sensés représentés pour le peintre la Mort. Un peu moins aimé les visages assez anguleux, froids et plaqués.

Au final : enquête assez tarabiscotée, jolies illustrations adaptées au récit mais pas conquise plus que cela….. Je suis restée à distance de l’histoire, je me suis perdue plusieurs fois dans les personnages mais je ne peux vous en dire plus sans risquer de dévoiler l’intrigue.

NYMPHEAS NOIRS 1NYMPHEAS NOIRS 2

 

📕📕📕

Editions DUPUIS – Janvier 2019 – 140 pages

Ciao

5 réflexions sur “Nymphéas noirs de Cassegrain-Duval-Bussi

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.