L’Amie prodigieuse – Saison 1 – de Saverio Costanzo – Série DVD – d’après Elena Ferrante

Grâce au réseau de bibliothèques de ma commune, j’ai pu me procurer le coffret des trois DVD qui composent l’adaptation de la saga de Elena Ferrante : l’Amie prodigieuse, de l’enfance jusqu’au mariage de Lila.

Ce que j’en pense : ce qui m’a gênée tout d’abord….. Le décor que j’ai trouvé très artificiel, un peu carton pâte, un peu différent à celui que je m’étais créée mais chacun son imaginaire. Je le voyais plus ancien, là il ressemble à ces immeubles d’après la seconde guerre mondiale, des cubes de quatre étages mais c’est sûrement moi qui voyait plus des immeubles à la manière du vieux Naples…..

Pour les actrices : mention spéciale pour la fillette et la jeune femme dans le rôle de Lila, du tempérament, du « chien », un regard déterminé, on retrouve parfaitement le personnage imaginé par Elena Ferrante : sombre, calculatrice, téméraire.  Pour le personnage d’Elena, l’actrice choisie pour les deux époques est parfaite mais comme dans le roman beaucoup plus effacée, intériorisée et j’ai eu la même envie de la secouer (peut-être suis-je d’un tempérament plus Lila que Elena).

Il y a une véritable volonté d’esthétique, de restituer l’ambiance du quartier, du temps qui passe parfois à rien, à des détails, des regards jetés, des sensations, beaucoup de poussière qui vole enveloppant personnages et maisons.

Le climat entre et au sein des différentes familles est également bien restitué : regards, attitudes, silences, violence parfois, relations tendues entre Elena et sa mère. Ce pont entre le quartier et le reste du monde, frontière symbolique à bien des niveaux, est omniprésent.

Dans l’ensemble j’ai bien retrouvé le climat, l’atmosphère avec bien sûr beaucoup moins de détails (8 heures pour les 8 DVD) mais c’est une réussite. Le point fort de cette adaptation c’est la parfaite restitution de la relation des deux jeunes femmes : si différentes et pourtant si liées, unies même si parfois tout les oppose. C’est un savant dosage, comme dans le roman, Lila soufflant le chaud et le froid mais c’est également une plongée dans l’Italie d’après la deuxième guerre mondiale avec les différentes catégories sociales, la condition des femmes.

Je préfère très souvent la littérature à l’adaptation mais j’ai passé un très bon moment et j’espère pouvoir voir la suite car même dans le roman c’est les femmes adultes qui m’ont le plus passionnée car Elena se révèle beaucoup plus et joue un peu plus d’égale à égale avec Lila.

Suite au succès de la série dans les différents pays, la saison 2 est prévue sur Canal + mais à une date encore indéterminée.

Ciao

4 réflexions sur “L’Amie prodigieuse – Saison 1 – de Saverio Costanzo – Série DVD – d’après Elena Ferrante

  1. j’ai eu l’occasion de voir cette saison 1 …
    Lila enfant et adulte est bien conforme au roman
    hélas Elena est aussi passive, se laissant dominer par son amie…
    j’ai aimé le T1 et ensuite mon intérêt s’est émoussé. Je suis allée au bout car le T3 était un peu mieux que le précédent 🙂

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.