In waves de AJ Dungo

IN WAVESRésumé

La perte d’un être cher et la façon dont on traverse le deuil, en surfant comme on peut la crête d’une grosse vague. Tantôt au-dessus de l’écume, tantôt envahi et fracassé par le poids de l’eau.

Avec beaucoup de finesse et de pudeur, AJ Dungo, immortalise les instants de grâce de sa relation avec Kristen. La légèreté et l’émotion des premières rencontres, la violence du combat contre la maladie, la noblesse de la jeune femme qui se bat avec calme.
Il évoque en parallèle leur passion commune pour le surf, l’océan. Et évite très justement l’écueil du pathos en intercalant dans son récit personnel, un petit précis d’histoire du surf.

Ma lecture

Un roman graphique que j’ai pris parce qu’il est un coup de cœur de ma bibliothécaire, que je lui fais confiance, mais aussi par le visuel de la couverture et des quelques pages aperçues en le feuilletant..

L’auteur avec délicatesse et pudeur nous relate l’histoire d’amour qu’il a vécue avec Kristen, aujourd’hui disparue, histoire très liée à l’amour du surf, des vagues, à la volonté de celle qu’il a aimée de toujours aller plus loin, de ne pas s’apitoyer, de ne pas perdre de temps, que chaque instant est précieux. Telle les vagues la douleur de l’absence submerge ou noie le narrateur et il trouve en surfant sur elles une façon de rejoindre Kristen.

AJ Dungo mêle à leur histoire celle du surf avec sa génèse et surtout l’histoire de Duke Kahanmoku, surnommé Hydro-Man, le père du surf moderne et Tom Blake qui le perfectionna et le démocratisa. Il utilise deux palettes de couleur pour distinguer les deux récits : bleu comme la mer pour le récit concernant Kristen et lui, et une couleur marron pâle presque sépia pour l’histoire du surf.

C’est dans les deux histoires le thème de la passion qui ressort : passion amoureuse, passion d’un sport mais il traite également de la maladie, du deuil, de la résilience. Les illustrations sont très belles dans leur simplicité, sans nécessité parfois de textes, se suffisant à elles-mêmes tant elles sont chargées par les émotions, les ressentis, la passion.

Un magnifique témoignage, sans pathos, simplement les souvenirs, la tristesse de l’absence, du vide laissé, sans s’appesantir inutilement en faisant de celui-ci une ode au surf, à ses origines, aux liens créés grâce à lui, à ceux qui l’ont développé, qui en furent des champions, pour qu’il reste une trace de Kristen et parce qu’il lui a fait la promesse de la maintenir en vie dans ses dessins.

IN WAVES 1IN WAVES 2

Traduction Basile Bréguerie 

Editions Casterman – Août 2019 – 366 pages

Ciao

4 réflexions sur “In waves de AJ Dungo

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.