La petite conformiste de Ingrid Seyman

LA PETITE CONFORMISTERésumé

Esther est une enfant de droite née par hasard dans une famille de gauche, au mitan des années 70. Chez elle, tout le monde vit nu. Et tout le monde – sauf elle – est excentrique. Sa mère est une secrétaire anticapitaliste qui ne jure que par Mai 68. Son père, juif pied-noir, conjure son angoisse d’un prochain holocauste en rédigeant des listes de tâches à accomplir. Dans la famille d’Esther, il y a également un frère hyperactif et des grands-parents qui soignent leur nostalgie de l’Algérie en jouant à la roulette avec les pois chiches du couscous. Mais aussi une violence diffuse, instaurée par le père, dont les inquiétantes manies empoisonnent la vie de famille. L’existence de la petite fille va basculer lorsque ses géniteurs, pétris de contradictions, décident de la scolariser chez l’ennemi : une école catholique, située dans le quartier le plus bourgeois de Marseille.

Ma lecture

Esther a été élevée dans une famille marseillaise dont on peut dire qu’elle est plutôt « foutraque »….Une mère, Babeth, de gauche, anticapitaliste, qui vit encore en Mai 68 avec ses ami(e)s, un père, Patrick, juif pied-noir banquier bourré de tics et de tocs, hyper maniaque obsédé par la survenue d’un nouvel holocauste et tente, en rédigeant moult listes de garder le cap et un frère Jérémy aussi brun qu’Esther est blonde. Tout ce petit monde est adepte du nudisme que ce soit chez eux ou en vacances. Inutile de dire le nombre de situations abracadabrantesques racontées dans ce premier roman entremêlées ici ou là d’événements nationaux qui resituent le contexte de l’époque.

Tout va être chamboulé quand Esther va être inscrite dans une école privée catholique de Marseille et va demander à être baptisée à 9 ans, en recherche d’identité, de stabilité et de normalité peut-être aussi, elle va penser trouver dans la religion un équilibre et des réponses que les adultes autour d’elle ne lui donnent pas. Elle veut être comme les autres, rentrer dans le moule alors qu’elle n’a autour d’elle rien sur quoi se reposer.

Une enfance rythmée par les ébats des parents ou leurs disputes, ruptures, la confrontation des cultures, religions et comment se construire quand autour de soi c’est un si grand bazar. La famille paternelle reste traumatisée par la fuite en France dans les années 60 et la perte de leurs biens en Algérie, n’ayant emporté qu’un peu de terre de leur pays, objet de toutes les vénérations et souvenirs. Du côté maternel, sa mère a rompu pratiquement toute relation avec la grand-mère maternelle depuis son mariage.

Le ton se veut très gai,enchaînant les situations cocasses, mélangeant une narration parsemée d’expressions populaires et d’autres beaucoup plus élaborées qu’une enfant de 9/10 ans ne pourraient avoir J’ai eu le sentiment que l’auteure, dont c’est le premier roman, prenait le relais dans la narration mais cette alternance m’a parfois gênée.

C’est un roman qui se lit bien, vite même si je n’ai pas été plus passionnée que cela par l’histoire, trouvant les personnages assez stéréotypés, poussés parfois à l’extrême dans la caricature (famille juive, pied-noir, catholique etc…), un sentiment de sujet déjà traité et un basculement final assez inattendu, en total contraste avec le reste du récit. 

Une lecture en demi-teinte et je ne suis pas sûre que dans quelques semaines j’en garderai les éléments en tête.

Lecture faite dans le cadre du Comité lecture du réseau de bibliothèques de ma commune

Editions Philippe Rey – Septembre 2019 – 188 pages

Ciao

Une réflexion sur “La petite conformiste de Ingrid Seyman

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.