Hors de moi de Didier Van Cauwelaert

HORS DE MOI IGDédicace de l’auteur : Cher lecteur, Imaginez que vous rentrez chez vous après une semaine d’absence. Vous aurez eu un léger accident de voiture, vous sortez de trois jours de coma mais vous vous sentez en pleine forme, en possession de toute votre mémoire : rien n’a changé en vous. Mais vous sonnez à votre porte, et l’homme qui vous ouvre est dans votre pyjama. Votre femme ne vous reconnaît plus. Les voisins ne vous connaissent pas. Et l’individu qui vous a remplacé a la même mémoire que vous, apparemment, mais il a en plus des papiers à votre nom, alors que vous avez perdu les vôtres dans l’accident. Qu’allez-vous faire? Cherchez une réponse dans « Hors de moi », où je vous attends… A bientôt. (Didier van Cauwelaert)

Ma lecture

Encore un auteur que je découvre, j’ai pris ce livre dans une bouquinerie, un peu au hasard, mon choix s’étant fait surtout dans le but de découvrir le style, la plume, l’univers.

Alors je dois avouer que le sujet de la perte d’identité mais surtout l’usurpation par un autre de celle-ci, jusqu’à perdre sa femme, son travail est prenante. L’histoire est menée tambour battant, l’écriture fluide le permettant et l’on se met, tout en lisant à échafauder des hypothèses mais l’auteur au fur et à mesure les démonte une à une.

Cet homme si sûr de lui, ce Martin Harris, botaniste américain débarquant en France avec sa femme Liz pour occuper un poste à l’INRA, va devoir prouver à tous qu’il est le véritable Martin Harris alors que tout prouve le contraire, qu’il est un autre, étant aidé en cela de Muriel, une chauffeuse de taxi bienveillante, la seule qui portera crédit à son histoire et lui viendra en aide….

La mécanique fonctionne, j’ai voulu savoir le fin mot de l’histoire et puis le dénouement dans la toute fin est digne d’un ……. (oh je ne vais rien vous dire) univers littéraire dans lequel je me plonge rarement. A la fois une sorte de thriller, policier (par l’enquête) mais aussi, au final, sur la personnalité, qui est vraiment cet homme, est-il vraiment celui qu’il dit être ou un autre totalement différent ? Et les deux questions ont peut-être une réponse qui combinent les deux….. En tout cas sa quête à retrouver son nom, son poste, sa femme, sa vie va le porter à se poser des questions sur sa propre existence.

Toute la partie des plantes et insectes qui font partie de son domaine professionnel est, certes, instructive, formant une sorte de pause dans le récit mais j’ai eu parfois du mal à comprendre tous les sens, parfois très scientifiques et j’ai trouvé que cela « cassait » un peu le rythme du récit comme l’intervention d’un neuropsychiatre, qui tente de donner des explications et implications sur la mémoire, le coma et les EMI (Expériences de Mort Imminente) mais qui apparaît puis disparaît sans autre explication et moi ce personnage me plaisait bien.

Cela se lit bien, un livre de détente, les pages se tournent vite, c’est un page-turner avant tout, posant les indices et les démontant au fur et à mesure, quant à la crédibilité, pourquoi pas, mais je laisse à des spécialistes du genre le soin de répondre.

Editions Le livre de poche – Mars 2005 (2003 chez Albin Michel) – 217 pages

Ciao

3 réflexions sur “Hors de moi de Didier Van Cauwelaert

  1. j’ai beaucoup aimé « Un aller simple » tellement mieux que le film et « La femme de nos vies »
    celui-ci est dans ma PAL ainsi qu’un ou deux autres mais ils y dorment encore, faute de temps 🙂

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.