La poudre – Tome 1 – Ecrivaines et musiciennes Entretiens par de Lauren Bastide

LA POUDRE TOME 1 IG« J’ai conçu La Poudre en 2016 pour faire place aux voix des femmes. Pour déverser dans l’espace médiatique des kilomètres de leurs récits. Pour compenser l’invisibilité dans laquelle ils sont plongés et lutter contre leur silenciation. Quatre ans plus tard, ces entretiens racontent ce grand tournant dans l’histoire des droits des femmes et des minorités raciales et sexuelles que nous sommes en train de vivre, et contribuent à l’archivage des noms et des accomplissements de ce.lles.ux qui façonnent ce siècle. J’espère que vous consulterez souvent ce livre et que vous le transmettrez aux générations à venir, au cas où… ».

Entretiens avec : Alice Zeniter, Aloïse Sauvage, Aurélie Saada, Camille, Chloé Delaume, Chris, Clara Luciani, Dali Misha Touré, Delphine Horvilleur, Faïza Guène, HollySiz, Imany, Inna Modja, Jeanne Added, Jeanne Cherhal, Juliette Armanet, Leïla Slimani, Lolita Pille, Maggie Nelson, Mélissa Laveaux, Mona Chollet, Niviaq Korneliussen, Paul B. Preciado, Pénélope Bagieu, Yseult.

Ma lecture

Dans ce premier tome sont regroupés les entretiens que Lauren Bastide a eus avec des musiciennes ou écrivaines de 2016 à 2020 tournant autour du parcours de chacune, de leur enfance à leur vie de femmes et d’artistes, de ce qui les a construit mais également ce qu’il leur a fallu d’énergie pour arriver où elles en sont.

A l’origine il y avait des podcasts, que je ne connaissais pas, mais Lauren Bastide a souhaité que ceux-ci soient imprimés en un ouvrage très féminin, autant dans son aspect que dans son contenu, pour que les mots de toutes ces figures montantes et marquantes actuelles se concrétisent et demeurent, car ils sont le reflet souvent de combats pour être femme ou le devenir (sic Simone de Beauvoir), pour légitimiser ou trouver leurs places par leurs écrits, leurs créations. A chaque rencontre une personnalité, des nationalités, des enfances et de milieux différents, chacune se livre sans fard, dans l’intimité, le plus souvent, d’une chambre d’hôtel et cette intimité installée permet à Lauren Bastide de créer un climat de confiance, de proximité mais également une écoute dans leurs échanges.

Les questions s’enchaînent, les personnalités se dévoilent, loin parfois des interviews conventionnels, peut-être grâce au rapport femme-femme, avec des questions communes à chaque interview comme la chambre à soi, la petite fille qu’elles étaient, quelle mère elles avaient, leur lien à leur utérus et ce qu’évoque la poudre pour elle mais également des enchaînements par rapport à leurs parcours, la parole se libère. Il est question de féminité, de féminisme, mais aussi de la place de chacune, dans leur couple, dans leur rôle de mère ou d’artistes et d’identités. Je n’ai pas eu le sentiment de voyeurisme, ni d’agressivité mais de témoignages de femmes de leur temps, de notre époque, avec les combats encore menés ou à mener pour devenir et être.

Il n’y a pas un féminisme mais des féminismes ou tout du moins de concevoir le féminisme et ce recueil d’entretiens permet de voir le chemin parcouru ou restant à parcourir et, pour elles, il a été parfois plus ou moins laborieux, il a demandé de la volonté, du courage, du temps et elles font encore preuve de vigilance.

Les femmes prennent la parole, elles se dévoilent et sous une couverture poudrée il y a d’autres poudres qu’elles font parler. Des mots sans maquillage, des mots à l’image de ces femmes : volontaires, forts, puissants, avec ce qu’il faut d’auto-dérision parfois, sans complaisance. Elles assument. Elles sont.

Je les ai lus avec intérêt, même si ceux concernant les écrivaines m’ont plus intéressée parce que liés à ma passion de la lecture  mais je dois avouer que certaines musiciennes m’ont parfois interpellée par leur univers, parfois très loin du mien et c’est ce qui est intéressant justement, c’est la variété culturelle et les sensibilités différentes de toutes ces femmes. 

Je les ai lu par petites séquences, comme une rencontre, doucement, écoutant ce qu’elles avaient à dire, m’attachant à leurs confidences et c’est un podcast que j’ai rajouté à mon téléphone car je viendrai de temps en temps écouter ce qu’elles ont à partager.

Deux autres tomes sont prévus : le deuxième sera consacré aux femmes du cinéma et le dernier les femmes politiques et/ou militantes.

J’ai aimé.

Merci à Babelio pour cette Masse critique privilégiée et aux Editions Marabout

Editions Marabout – 446 pages – Novembre 2020

Ciao

Une réflexion sur “La poudre – Tome 1 – Ecrivaines et musiciennes Entretiens par de Lauren Bastide

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.