L’émouvante et singulière histoire du dernier des lecteurs de Daniel Fohr

L'EMOUVANTE ET SINGULIERE HISTOIRE IG2021 : 85% des lecteurs sont des lectrices.
Sans qu’on puisse l’expliquer, jour après jour, l’écart continue de se creuser et une projection raisonnable permet même d’affirmer que les lecteurs masculins auront totalement disparu en 2046. Peut-être avant.

Ce roman raconte l’histoire du dernier homme qui lisait. Comment a-t-il vécu cette situation inédite, seul au milieu des femmes qui le comprennent encore et partagent sa passion ? Son destin est-il une impasse et saura-t-il renverser la situation ? Qu’en disent les autres hommes ?
Un roman-manifeste, aussi drôle qu’inquiétant, que les femmes devraient faire lire d’urgence aux hommes avant qu’il soit trop tard.

Ma lecture

Il est le dernier des lecteurs du genre masculin ! Avouons-le et apparemment les enquêtes le prouvent : il y a plus de lectrices que de lecteurs. Dans ce roman à la manière d’une dystopie, l’auteur cherche à déceler à la fois ce qui a éloigné les hommes de la lecture mais éventuellement quelques pistes pour les y faire revenir.

C’est un cri d’alarme, une sonnette que l’auteur tire afin d’inverser le processus afin qu’il ne reste, après lui, plus aucun lecteur. Comprendre et exposer les causes, trouver des solutions voici le but de ce conte prémonitoire afin de provoquer un sursaut général de la gente masculine et ne pas laisser les femmes être les seules bénéficiaires des bienfaits de la lecture.

C’est un pamphlet qui mêle humour (et peut-être l’angoisse) avec observations, réflexions et  références littéraires, qui se veut un condensé de scènes imaginées ou réelles, une bouteille lancée à la mer dans lequel Daniel Fohr s’imagine en survivant d’un genre disparu, » Le Lecteur », le dernier comme le dernier dinosaure, entouré uniquement de Lectrices, perdu, seul, désespéré et se veut le sauveur d’une race disparue.

C’est à la fois léger (mais parfois inquiétant malgré tout), tendre, humoristique, un tantinet loufoque par moment. Que l’on soit homme lecteur (mais seuls les lecteurs le liront et s’y reconnaîtront peut-être) ou femme lectrice, on ne peut que s’identifier dans nombres de situations, que ce soit des rites et manies de lecture, d’ambiance de librairies mais également dans la difficulté de faire comprendre parfois aux autres l’importance de la lecture dans nos vies et de ce qu’elle pourrait apporter dans la leur.

Un regret : que seuls les lecteurs et lectrices le liront puisque les autres…….

J’ai aimé comme une pause légère, une sorte de récréation et me réjouir (un peu) du plaisir d’avoir une lecture où les femmes ont pris le pouvoir dans un domaine.

J’ai aimé mais je ne suis pas sûre de savoir dans quelques temps qui était le dernier des lecteurs…..

Editions Slatkine & Cie – Janvier 2021 – 148 pages

Ciao 📚

4 réflexions sur “L’émouvante et singulière histoire du dernier des lecteurs de Daniel Fohr

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.