Mon mois de Février 2022

 

 

BILAN FEVRIER 2022

J’attends, j’écoute, je guette l’arrivée du printemps et depuis peu je vois la nature qui m’entoure se réveiller, j’entends les oiseaux chanter le matin confirmant que nous sommes sur la bonne voie, la lumière de certaines journées et l’arrivée de bourgeons me rassurent…… Le printemps revient et les beaux jours vont faire leur entrée. 

Février ferme ses portes et l’hiver commence à faire ses valises et emporte avec lui le froid, l’obscurité, les journées plus courtes pour laisser place à la renaissance, aux parfums, à la lumière et aux bruits de la nature qui sortent d’un long sommeil. Oui j’ai hâte d’enlever des couches sur ma peau, de profiter des rayons du soleil, de sa chaleur (douce mais pas caniculaire) et d’avoir à chaque fois, moi aussi, le sentiment d’un renouveau.

Et nous en avons bien besoin quand le bruit des bottes et de chars à moins de 3 heures d’avion nous rappellent de bien mauvais souvenirs. L’histoire se répète parfois et pas de la meilleure manière….

LA ROCHELLE FEVRIER 2022Février ne m’a pas empêchée de profiter de balades en forêt (comme toujours) même si des douleurs dorsales persistantes y ont parfois mis un frein, de passer un très joli week-end à La Rochelle et partager avec ce que j’ai de plus cher des heures ensoleillées, des promenades, des découvertes gastronomiques et des bavardages, Noël après Noël est toujours Noël.

Des papotages amicaux également autour d’un thé pour parler de tout, de rien, de la vie, de lectures bien sûr.

J’ai beaucoup aimé

L.F. Céline – Les années noires de Christophe Malavoy et José Correa

La femme de Gilles de Madeleine Bourdouxhe

Le petit-fils de Nickolas Butler

Lettres d’une inconnue de Stefan Zweig

Les jardins d’hiver de Michel Moatti

Les liaisons dangereuses de Pierre Choderlos de Laclos

J’ai aimé

Déloger l’animal de Véronique Ovaldé

Seyvoz de Maylis de Kerangal et Joy Sorman

J’ai un peu moins aimé

JUSTE A COTE DE MOI

Juste à côté de moi de Sophie Carquain

Bof-Bof

TANT QUE LE CAFE EST ENCORE CHAUD

Tant que le café est encore chaud de Toshikazu Kawaguchi

J’ai abandonné et chroniqué

VENUS EROTICA

Vénus Erotica de Anaïs Nin, lu dans le cadre du challenge Les classiques c’est fantastique Saison 2 avec pour thème Bijoux indiscrets organisé par Moka Milla et Fanny mais me suis consolée avec Les liaisons dangereuses (voir ci-dessus : un peu moins érotique mais plus dans mon goût)

J’ai abandonné et pas chroniqué 

none_ac7f6ee81c6b73ba7330d4f0c504dab3_ac7f6ee

Les allumettes suédoises de Robert Sabatier : je l’avais trouvé chez Emmaüs et pris parce que j’en avais entendu parler mais il n’a pas réussi à me captiver au-delà de la page 100 : une enfance parisienne dans le Paris de l’après-guerre avec de nombreux détails et personnages qui n’ont pas su me retenir.

Au cinéma j’ai vu

LES PROMESSES

Les promesses de Thomas Kruithof avec Isabelle Huppert et Reda Kateb que j’ai beaucoup aimé pour la restitution de ce que l’on imagine des « magouilles » politiques, les revirements personnels en fonction des promesses, toute la subtilité de Reda Kateb dans son rôle de Directeur de Cabinet issu des banlieues et qui n’est pas prêt à vendre son âme au diable.

LES JEUNES AMANTS Les jeunes amants de Carine Tardieu avec Fanny Ardant et Melvil Poupaud, un très joli film, très sensible et délicat sur l’amour d’un homme pour une femme plus âgée (même si j’aurai aimé que l’on affuble pas Fanny Ardant de chemises de nuit « mémère ») et dont le couple formé par Melvil Poupaud et Fanny Ardant fonctionne à merveille.

 

J’ai écouté

L’heure bleue de Laure Adler en podcast avec un entretien avec Annie Ernaux dont j’apprécie de plus en plus la justesse des propos.

Ciao 📚

15 réflexions sur “Mon mois de Février 2022

  1. Oh oui, l’éveil du printemps, que c’est bon ! Je serais transie de joie si je n’avais pas le moral aussi bas à cause des évènements tragiques en Ukraine. On laisse un pays être détruit sous nos yeux et ça me rend folle de rage….
    Allez, une bonne nouvelle dans tout ça, tes séances au ciné se feront désormais démasquées 🙂

    J’aime

  2. Un bien chouette mois de février pour toi ! J’adore ce mois de transition vers le renouveau…il me file toujours des ailes. Annie Ernaux, je suis fan depuis ses premiers romans. Je vais écouter ces podcasts dès demain, à l’occasion de ma reprise de la marche régulière. « Tant que le café est encore chaud », j’avais hésité à l’acheter, freinée par l’engouement massif, peur de quelque chose de peu profond, faut que j’aille lire ta chronique, j’ai un gros retard de lecture blogguesque…je te souhaite un pétillant mois de mars ! Ah j’aimerais un jour boire un thé avec toi et papoter lecture et autre !🙏

    J’aime

    • Pour le café encore chaud je ne suis vraiment pas bonne « cliente » pour ce genre de roman…… A part quelques rares exceptions mais ils sont le plus souvent tellement prévisibles et stéréotypés et puis ils nous vendent du rêve, de l’idéal et avec moi cela ne marche pas. Joli mois de renouveau également pour toi et oui ce serait très agréable car les sujets et échanges ne manqueraient pas ….. 🙂

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.