Les idées noires de Laure Gouraige

LES IDEES NOIRES IGVous avez bien dormi.
Ce matin-là, celui où vous vous êtes réveillée à 10 h 39, vous pensiez être identique à la personne que vous étiez la veille, vos gestes conformes à ceux d’hier. Allumer votre téléphone, la journée commence ainsi.
Vous avez un message vocal. Une journaliste vous convie à la radio pour témoigner du racisme dont vous êtes victime. Vous sauvegardez, reposez le téléphone sur votre table de nuit, en réalité un tabouret cubique en céramique composée de terre de Yixing, offert par votre amie. Voilà.
Vous vous réveillez un matin, vous êtes noire.

Ma lecture

Bonjour, je me permets de vous appeler car j’aimerais vous inviter à témoigner dans mon émission de radio du racisme anti-noir dont vous êtes victime. Rappelez-moi quand vous le pourrez. Merci (p9)

Un message laissé sur la boîte vocale du portable de la narratrice va mettre en ébullition celle-ci. Qui lui a laissé ce message ? Pourquoi, souffre-t-elle d’un racisme anti-noir et est-elle noire finalement. Jusqu’à ce moment là ce questionnement ne l’avait jamais effleuré  De mère française et de père haïtien, vivant en France, son métissage ne l’avait jamais interrogé, troublé et il n’a fallu que quelques mots pour la convier à une émission de radio puis d’une erreur d’orientation à l’accueil de celle-ci pour que son identité pose problème aux autres et à elle :

C’est un objet encombrant, une identité. (…) Vous épousez des formes ennuyeuses, des évidences pour les détruire, vous êtes une ébauche. (p23)

Une quête de 157 pages pour un périple à la recherche de son identité, un voyage intérieur que va effectuer la narratrice en prenant de la distance par rapport à l’inconnue finalement qu’elle devient suite à ce message, le regard de l’autre et qui est cet autre ? Elle s’interroge en utilisant le « vous » car le « je » pour elle n’existe plus, face à ce moi qu’elle ne reconnaît plus et si j’ai trouvé le ton en début de lecture assez original, au fil de ma lecture j’ai commencé à me lasser non seulement de celui-ci mais également des « aventures » de cette jeune femme d’une trentaine d’années que ce soit à Paris en passant par Miami et jusqu’à Haïti.

Qui est-on quand on est issu d’un métissage, comment les autres vous perçoivent, quelles sont nos vraies racines, que porte-t-on dans ses veines ? J’ai trouvé l’idée de départ intéressante et j’y ai trouvé en fond un regard mêlé d’humour, de dérision parfois avec des scènes de la vie qui peuvent interpeller, catégoriser pour finalement me fatiguer et j’ai trouvé que dans son questionnement elle mettait un peu tout et n’importe quoi, rebondissant sur des sujets, partait dans tous les sens et à force j’ai pris mes distances.

Votre objet à vous est déjà peu clair, certes clair de peau, mais sombre en esprit ; en bref, vous divaguez, vous sombrez dans un délire noir. (p22)

Voilà elle l’écrit elle-même, dès le début, elle se perd et elle m’a perdue au fil des pages, dans ses divagations. Vous m’avez perdu Madame c’est dommage et si je suis allée jusqu’au bout c’est parce qu’il s’agissait d’une mission, une lecture pour le Comité de lecture mais j’aurai préféré plus de nuances, plus d’approfondissement plutôt que de me perdre dans des considérations, des mésaventures loufoques parfois dignes d’une touriste parisienne en voyage. Original certes, teinté d’humour oui, d’un regard sur ses origines et une allusion à Dany Laferrière ayant lui aussi quitté son île d’origine, mais je pense qu’il faut être adepte d’un certain univers décalé de l’écriture et du traitement d’un sujet pour en apprécier toute la saveur. Moi j’en suis sortie presque épuisée.

Bof-bof.

Lu dans le cadre du Comité de lecture des bibliothèques de ma commune

Editions P.O.L. – Janvier 2022 – 157 pages

Ciao 📚

4 réflexions sur “Les idées noires de Laure Gouraige

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.