Ne m’oublie pas de Alix Garin – Coup de ðŸ§¡

NE M'OUBLIE PAS IG

La grand-mère de Clémence souffre de la maladie d’Alzheimer. Face à son désespoir, elle prend la décision de l’enlever de la maison de retraite et de prendre la route en quête de l’hypothétique maison d’enfance de sa mamie. Une fuite, une quête, un égarement, l’occasion de se retrouver ? À moins que ce ne soit plutôt des adieux…

Ma lecture

Ce roman graphique très personnel d’Alix Garin évoque non seulement la maladie d’Alzheimer, maladie qui touche la grand-mère de la narratrice, Clémence, mais également de beaucoup d’autres thèmes plus ou moins liés à la famille. Le sujet, souvent traité, peut se révéler assez « plombant » mais l’autrice en fait un récit tendre sûrement, en partie, parce qu’il aborde une histoire, son histoire, sa Mamycha.

La dernière fugue de Mamycha, la grand-mère de Clémence n’offre comme seule option pour sa fille, la mère de Clémence, que d’accepter que lui soit administrée une camisole chimique qui facilitera le travail de l’Ephad où elle réside mais également une sécurité pour elle et sa famille. Cette décision Clémence, en la refusant , n’a d’autre solution que de la kidnappée et ainsi débute une folle équipée « sauvage » pour les deux femmes, une échappée belle où l’une va se pencher sur sa vie, ses rapports avec sa grand-mère et sa mère mais également sur son enfance, son identité et son métier de comédienne. Pour l’autre, son esprit flottant dans un monde où plus rien ne s’imprime durablement, il s’agit obsessionnellement de retrouver ses parents, la maison de son enfance, une période dans laquelle elle retrouve certaines traces et sensations.

Il émerge de ce récit tant de tendresse, de mélancolie, de douceur mais aussi d’humour, car parfois il vaut mieux rire que pleurer, qu’il est impossible de rester insensible à ce duo intergénérationnel lié par le sang mais plus par la mémoire pour l’une d’entre elles, par ce que la plus jeune sait et que la plus âgée a oublié, par ce que la plus âgée, malgré le désert de son esprit, peut encore, malgré tout apporter à la plus jeune.  C’est une échappée qui s’apparente à un voyage dans le temps, dans le passé mais également dans le futur mettant face à ce que l’être humain peut devenir, devient, à la fois intellectuellement mais aussi physiquement. C’est à la fois doux et violent par la confrontation brutale avec une réalité que l’on est pas toujours prêt à affronter. Avec une sobriété dans les illustrations et les textes, tout se jouant souvent sur les faciès, les mimiques, les attitudes, l’autrice, dont on comprend très vite (dès la dédicace) que ce récit est à peine masqué, y a mis tout l’amour mais aussi tous les questionnements qui s’imposent à vous face à cette maladie qui renvoie non seulement à la personne touchée mais également à soi-même.

Comment ne pas trouver émouvante la manière illustrée dans laquelle Alix Garin a su terminer son ouvrage : les vides qui subsistent, les sons qui résonnent et les images qui vous accompagnent ensuite, d’une grande beauté par leur sobriété chargée de tant de messages, de symboles à qui sait regarder, comprendre le chemin qui mène à l’autre.

Je l’ai vu souvent passé depuis sa sortie et les éloges que j’avais lues n’étaient pas imméritées. Jamais mièvre, jamais pathos (même si parfois l’émotion est présente), le juste équilibre entre la détresse face à la maladie, l’impuissance face à elle mais également ce qu’elle a offert comme moments partagés, inoubliables relatés avec ce qu’il faut de pudeur mais également de mises à nu des sentiments, des corps, de l’intime pour évoquer un mal qui vous efface de la mémoire de ceux que vous aimez.

Coup de 🧡

NE M'OUBLIE PAS 1NE M'OUBLIE PAS 2

NE M'OUBLIE PAS 3

Editions Le Lombard – Janvier 2021 – 224 Pages

Ciao 📚

9 réflexions sur “Ne m’oublie pas de Alix Garin – Coup de ðŸ§¡

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.