Les caprices d’un astre de Antoine Laurain

LES CAPRICES D'UN ASTRE IGXavier Lemercier, agent immobilier, trouve au hasard d’une visite d’appartement un mystérieux télescope ayant appartenu à un célèbre astronome. Voilà bientôt qu’il cadre dans l’instrument, depuis son balcon, une femme derrière une fenêtre, sans oser, bien sûr, l’aborder. Divorcé et esseulé, avec pour seules joies ses week-ends avec son jeune fils, il commence à tomber amoureux de l’inconnue. Un jour, Alice, la femme observée, pousse la porte de l’agence immobilière pour lui demander d’expertiser son appartement.
Deux cent cinquante ans plus tôt, Guillaume Le Gentil de la Galaisière, astronome de Louis XV – personnage qui a réellement existé -, partait vers les Indes pour observer l’exceptionnel passage de Vénus devant le Soleil. Il revint onze ans plus tard, déclaré mort et sans avoir pu observer l’éclipse. « Tu ne cherches pas une étoile, tu cherches l’amour, tu le trouveras à la fin du voyage », lui dit un vieux sage durant son étonnant périple dans les mers de l’Inde.

Ma lecture

Les caprices d’un astre au XVIIème siècle et les caprices de l’amour au XXIème siècle voilà ce dont il est question dans ce roman de Antoine Laurain avec comme totem une lunette astronomique. Inspiré et romancé à partir du périple (réel) entreprit par l’astronome Guillaume Le Gentil de la Galaisière (1725-1792) vers les Indes afin d’observer le transit de Vénus devant le soleil et ainsi calculer le plus exactement possible la distance entre la terre et soleil, périple qui dura 11 ans et dont il revint bredouille. Ce transit ne se produit qu’à un rythme immuable de 8 ans après le premier transit puis 122 ans, puis 105 ans etc….. Alors mieux vaut ne pas rater Vénus. Il en est un peu de même pour l’amour quand celui-ci frappe à la porte….

Parallèlement au voyage de Guillaume Le Gentil, il y a le voyage presque immobile de Xavier Lemercier, en 2012, agent immobilier, père d’Olivier, 11 ans, divorcé, au bord de la dépression et qui s’accroche à des séances de méditation sur une application comme on s’accroche à une bouée pour ne pas sombrer.

L’oubli d’un télescope va chambouler sa vie : celui-ci se trouve avoir appartenu à Guillaume Le Gentil de la Galaisière et de fil en optiques il va être amener à ne pas seulement observer les étoiles avec celui-ci mais également les appartements voisins et tomber sous le charme d’une taxidermiste, Alice. Mais les voyages les plus courts ne sont pas les moins périlleux et l’auteur nous entraîne dans les parcours de deux hommes à la recherche d’une étoile, celle du bonheur.

Je ne suis pas friande de ce genre de récit (sans surprise quant au déroulé et assez prévisible quant à leur issue) mais dans le genre ce fut une lecture plutôt agréable même si parfois certains événements étaient un peu cousus de fil blanc mais nécessaires afin de mener à bien l’entreprise amoureuse (car la scientifique est semble-t-il conforme)et à son dénouement sans surprise. Tout l’intérêt réside dans le parallèle entre les quêtes de ses deux héros dans le passé et le présent que ce soit sur le terrain scientifique ou personnel. Il y a tous les ingrédients pour une lecture sans anicroche avec la petite touche supplémentaire d’un personnage ayant réellement existé (je veux parler bien sûr de Guillaume Le Gentil de la ….), de ses différentes escales et découvertes lors de son voyage.

Les deux personnages se font écho assez habilement à chaque changement de chapitre et même s’il est finalement conforme au genre, c’est une lecture plaisante, légère mais malgré tout instructive sur l’opiniâtreté d’un homme pour mener à bien son entreprise astronomique et d’un autre, plus fragile mais non moins original, pour trouver l’amour.  Roman avec un fond légèrement philosophique, optimiste, sans prise de tête.

J’ai aimé.

Editions Flammarion – Janvier 2022 – 288 pages

Lu dans le cadre du Comité de lecture des bibliothèques

Ciao 📚

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.