Mon mois de Mai 2022

BILAN MAI 2022

En Mai fais ce qu’il te plaît ! Et pour moi, à divers titres, ce fut le cas et deviendra peut-être ma devise journalière…. Prise de conscience (peut-être due à mes lectures), temps qui passe, temps qui change, retour d’anciens troubles et du coup changements envisagés.

Mais pas d’inquiétude, tout va bien, mais il faut parfois remettre de l’ordre et les pendules à l’écoute de soi et de ses envies.

Il n’en reste pas moins que la lecture, comme toujours m’a accompagnée, soutenue, aidée et je vous livre le bilan.

LECTURES

Coup de 🧡

NE M'OUBLIE PAS

Ne m’oublie pas de Alix Garin

J’ai beaucoup aimé

Crime de Meyer Levin

Crime et Châtiment de Fedor Dostoïevski (challenge Les classiques c’est fantastique)

La pitié dangereuse (ou l’impatience du cœur) de Stefan Zweig (challenge Les classiques c’est fantastique)

S’adapter de Clara Dupont-Monod lu par Françoise Gillard (lecture audio)

J’ai aimé

Blizzard de Marie Vingtras

Le livre des heures de Anne Delaflotte Mehdevi

Les caprices d’un astre de Antoine Laurain

Bof-bof

IMG_20220430_111722

Encabanée de Gabrielle Filteau-Chiba

Au Cinéma

DOWNTON ABBEY 2

Une nouvelle ère (Downton Abbey II) – Je suis une inconditionnelle de la série et un peu moins des versions cinématographiques. Déjà la précédente m’avait déçue mais j’aime tellement les personnages (et en particulier Maggie Smith) que je ne résiste pas surtout pour les décors et costumes car pour ce qui est de l’histoire je pense que le sujet est épuisé. Même si les scènes finales sont à la fois tristes et pleines d’espoir, je ne sais pas si je me laisserai à nouveau tenter par une Xème adaptation au cinéma. Convenu, sans intérêt, l’ère du cinéma parlant reprenant la trame de Chantons sous la pluie, les visages rougis par le soleil en début de film alors que les acteurs n’ont pas encore séjourné dans le Midi de la France etc….. bref rien de bien palpitant. 

LES PASSAGERS DE LA NUIT

Les passagers de la nuit de Mikhaël Hers – Une perle, un petit bijou de sensibilité, de pudeur, de silences, une plongée dans nos souvenirs des années 1980, les looks, la déco, les musiques, la radio (et clin d’œil à France Inter et son émission de la nuit), des actrices épatantes en premier lieu Charlotte Gainsbourg et une mention pour Noée Abita (époustouflante) mais les rôles masculins ne sont pas en reste. J’ai aimé la manière d’évoquer la reconstruction d’une cellule familiale après une séparation, pendant 7 ans, la générosité d’une famille, l’amour qui transpire à travers les gestes, les regards. J’avas déjà beaucoup aimé Amanda avec Vincent Lacoste et j’ai retrouvé dans Les passagers de la nuit la même tendresse, douceur pour parler de la vie, des écueils, de la famille réelle ou fabriquée dans l’urgence, de la naissance des sentiments enfin tout….. Cela m’arrive rarement mais je n’avais pas envie que le film finisse, j’avais trouvé ma place dans l’histoire et j’aurai voulu que cela dure et que les lumières ne se rallument pas. Merci 🙂

Au Théâtre

LES FILLES AUX MAINS JAUNES

Les filles aux mains jaunes de Michel Bellier

Résumé :

Julie, Rose, Jeanne et Louise travaillent dans une usine d’armement au début du XXe siècle. Quatre ouvrières, d’horizons différents qui, face à l’absence des hommes, vont devoir se confronter au monde du travail et subir l’injustice réservée aux femmes. Mais dans cet univers pourtant effrayant, émergent l’échange, la solidarité, la possibilité d’avoir une opinion. Le parcours libertaire de Louise, journaliste militante chez les suffragistes, va questionner chacune de ses amies, et leur proposer une nouvelle vision de la Femme : indépendante et libre. Grâce à leur courage, elles vont s’unir et participer au long combat des femmes pour l’égalité : à travail égal salaire égal !

Une pièce reportée deux fois (Covid), que j’ai maintenue et j’ai passé une soirée marquante aux côtés de ces femmes très différentes les unes des autres, à tenir bon, à travailler dans une usine de munitions qui peu à peu, comme la guerre, détruit leurs vies. Dans une mise en scène rythmée, incarnée par des comédiennes imprégnées de leurs rôles, j’ai ressenti toute la force qui émanait d’elles à la fois pour tenir debout mais également pour s’émanciper, apprendre, écouter et entamer un combat qui ne faisait que commencer.

Ciao 📚

9 réflexions sur “Mon mois de Mai 2022

  1. Hello Mumu ! Chouette mois de mai !🙏Je te rejoins sur le temps qui passe et de prioriser ce qui est important pour soi et nous fait du bien. C’est fondamental. Peut-être certainement la clé du bien-être et la condition nécessaire pour être capable de gérer ce que la vie nous apporte. Bref j’applique le plus possible cela à moi-même depuos quelques mois et vraiment çà change la vie, et tant pis si y en a qui ne comprennent pasou s’offusquent. J’espère que rien de grave et que tout va couler limpidement pour toi.
    Merci pour ce bilan ! C’est toujours un plaisir de te lire !🌸

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.