Jean Doux et le mystère de la disquette molle de Philippe Valette

JEAN DOUX ET LA DISQUETTE MOLLE

L’histoire se déroule dans une petite entreprise spécialisée dans les broyeuses à papier qui vient de se faire racheter, le matin même, par un gros concurrent. L’aventure commence lorsque Jean Doux fait cette découverte mystérieuse : une mallette contenant une disquette molle dans le faux-plafond du débarras. Après avoir mis sa collègue dans la confidence à la cantine, ils décident d’enquêter.

Ma lecture

Dès que j’ai ouvert ce roman graphique que l’on m’avait présenté lors d’un speed-booking, j’ai eu le sentiment de basculer dans le monde des playmobils…..

Il faut avouer que tous ces personnages avec leurs visages rectangulaires, très pixelisés, leurs franges et leurs sourcils horizontaux nous entraînent dans un monde parallèle….. Celui des arcanes du monde du travail, dans une grande entreprise avec des membres du personnel très caricaturaux, avec une ambiance comme on a tous et toutes connue : les bonnes relations mais aussi les moins bonnes, les plans de licenciement etc….

Il n’y a pas si longtemps il y avait des disquettes molles, puis des disquettes, puis les clés USB, on oublie qu’il y a eu un avant notre technologie informatique actuelle et à lire ce roman c’est une plongée également dans le passé, notre passé pas si lointain, mais le monde s’accélère et imaginez que vous trouviez une disquette molle, que vous vouliez découvrir son contenu, comment faire…..

Ce gros roman graphique (mais il n’y a que 3 ou 4 cases voire 1) par page se lit très vite et vous ne pouvez que sourire à la lecture par le côté réel de certaines situations (pour ma part j’ai revécu certaines scènes professionnelles) mais aussi par le traitement que Philippe Valette fait du mystère de cette disquette. J’y ai vu des symboles poussés à l’extrême (les placards où l’on peut trouver des squelettes, les tunnels et couloirs ici transformés en un jeu de piste, les murs de dossiers etc…).

Bon le mystère en lui-même et comment tout cela va se terminer on le devine très vite mais on passe un moment à se déconnecter, à oublier ce qui nous entoure, c’est un vrai divertissement. Je ne suis peut être pas aussi enthousiaste que les autres avis mais ce n’est pas un humour où je suis forcément bonne cliente et que j’apprécie forcément. Les illustrations correspondent totalement au sujet mais ce n’est pas ce que, moi, j’apprécie.

Mon avis : 📕📕📕/📕

Editions Tapas – Décembre 2017 

Prix Landerneau 2017

Ciao

3 réflexions sur “Jean Doux et le mystère de la disquette molle de Philippe Valette

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.